• Prologue

    Bonne lecture !

    La lune reflétait une pâle lueur bleue sur la roche d'une rivière noire. Tout était calme en cette nuit étoilée. A l'ombre d'un buisson, cinq silhouettes félines se dessinèrent. Leurs yeux brillaient d'un éclat apeuré. Ils marchaient avec une allure vive en regardant autour d'eux furtivement. Un des chat, le chef du petit groupe, fit signe aux autres de s'arrêter du bout de la queue.

    « Attendez là. » Ordonna-t-il avant de s'approcher d'un morceau de fourrure arrachée. Il le renifla et détecta une odeur familière : celle de son peuple, le Goldami. Se retournant la mine sombre, il fit signe à ses guerriers de venir près de lui. Un chat au pelage blanc et aux yeux bleus se baissa et sentit à son tour les poils.

    « C'est l'un des nôtres... dit-il en regardant ses camarades, l'odeur est encore fraîche et il n'était pas seul...

    -Comment ça ? Demanda une petite femelle à la fourrure noire qui ressemblait beaucoup au meneur de la troupe.

    -Je crois que ce que Sky essaye de dire, c'est que ce chat s'est fait attaqué.Dit un mâle au pelage roux.

    -Exactement, s'exclama l’intéressé, je peux flairer l'odeur d'un tenebris... Il n'est pas loin. »

    La chatte sursauta tout en jetant des regards inquiets autour d'elle.

    « Ces patrouilles sont inutiles ! Cracha un autre félin, elles ne servent à rien et nous nous mettons en danger ! Elles nous épuisent et tuent certains d'entre nous...Pendant combien de temps cela va-t-il encore durer ?

    -Si Aska pense qu'elles sont nécessaires pour notre survie c'est que cela sert à quelque chose ! Elle n'est pas bête, elle ne mettrai pas ses chats en danger pour rien. Rétorqua la femelle noire avec agacement.

    -Allons ce n'est pas le moment de nous disputer. Le tenebris est toujours dans les parages et il ne faut pas se décourager maintenant alors que nous sommes si près de la Grotte Suspendue. Renchérit le chef. Il nous faut rester vigilent si nous voulons retrouver la victime et rester en vie. »

    Sur ce le groupe se remit en route avec deux fois plus de méfiance qu'avant. Au bout d'un moment un hurlement retenti.

    « Aeriski ! Nous devons rebrousser le chemin ! Hurla le mâle au pelage blanc.

    -Rentrez au camp ! Lança le meneur.

    -Papa, tu viens avec nous n'est-ce pas ? Demanda la chatte noire.

    -Je dois aller voir ce qu'il se passe là bas. Nahalis guide le groupe.

    -Non je viens avec toi !

    -Ne sois pas idiote ! Obéis !

    -Mais... »

    Elle n'eut pas le temps de protester car Sky la poussa du bout du museau avec force.

    «  Reviens vivant. » Dit-il à l'attention du guerrier noir.

    Ignorant l'angoisse grandissante au creux de son ventre Aeriski avança vers l'endroit d'où venait le cri. Il se mit à courir instinctivement. Il se stoppa net lorsqu'il vit une masse grise, inerte, gisant sur le sol dans une marre de sang. Il déglutit et s'approcha prudemment du corps. Il lui donna un coup de tête en gémissant mais il n'eut pas de réponse. C'était une femelle, une des combattante les plus compétente du peuple. Quand le mâle se rendit compte qu'elle était morte il frissonna d'horreur. Il s'apprêta à partir lorsqu'il sentit une vive douleur dans son flanc alors qu'il se faisait projeter dans les airs. Sa surprise l'empêcha de réagir comme il aurait dû le faire et dans un dernier mouvement il griffa la tête de son assaillant en vain. Il tomba sur la terre dure dans un bruit sourd. Ses yeux se fermaient, soudain un cri de rage retenti et il vit un éclair noir de jais passer devant lui puis, il sombra dans les ténèbres.

     

     

    En haut d'un promontoire de pierre se tenait une chatte au pelage brun tigré. Ses yeux d’émeraudes brillaient dans l'obscurité. Elle semblait la chef parmi une dizaine de chats endormis. Le calme régnait en cette nuit d'hiver. Son souffle se transformait en nuage de givre et sa fourrure était hérissée pour se tenir chaud. Un bruit se fit entendre derrière elle. Une femelle blanche s'approcha et s'assit à côté en fixant l'horizon.

    « Bonsoir Noraldi, tu ne dors pas ?

    -Non, je m'inquiète pour la patrouille d'Aeriski...

    -Tu sais je fais confiance à mon frère. Il est l'un des combattant les plus important de mes guerriers.

    -Même les plus grands peuvent être faibles parfois. Ils auraient dû revenir il y a longtemps...

    -Tu penses qu'il leur ait arrivé quelque chose ?

    -J'en suis presque sûre. Plusieurs groupes de veilleurs nous ont rapporté que des tenebris traînent dans les parages depuis quelques jours. As-tu trouvé une solution au problème que nous avons abordé hier ?

    -Non. J'ai pensé à Nahalis... mais ce mode de vie n'est pas fait pour elle.

    -Et Ariska ?

    -Elle n'est pas faite pour ça non plus. Être le roi ou la reine d'un peuple demande beaucoup d'efforts et la plupart de mes successeurs potentiels n'ont pas toutes les qualités requises qu'un meneur se doit d'avoir.

    -Aeriski pourrait te succéder.

    -Il m'as dit clairement qu'il ne serait pas un bon souverain.

    -Ne m'as-tu pas dit, un jour, qu'il avait eu une portée avec une femelle d'Epatte ?

    -Si. Mais ils ne connaissent rien à la vie des peuples. Je ne suis même pas sûre qu'ils sachent que le monde n'est pas fait seulement de leur région.

    -Tu pourrais visiter le premier-né dans ses songes ?

    -Peut-être que tu as raison...

    -C'est la seule solution que nous avons... La nuit dernière j'ai rêvé.

    -Et quel est le message que nos ancêtres t'ont fait parvenir ?

    -Qu'une menace ancienne reviendra...Et qu'elle nous privera de bien plus que la dernière fois.

    -Une menace ancienne ? De quelle menace parlaient-ils ?

    -Je ne crains que ce soit la maladie qui a emporté tant de nos guerriers l'hiver dernier... »

    Alors qu'Aska voulut répondre un appel retenti.

    « Aidez nous ! Aeriski est en train de mourir ! »

    Le cœur de la reine fit un bond, elle avait reconnu la voix de Nahalis. Elle accouru vers l'entrée de la Grotte Suspendue où plusieurs chats s'aggloméraient déjà. Au milieu du regroupement, un chat noir était allongé au sol, recouvert de profondes griffures, haletant un peu plus à chaque respiration. Noraldi vint se mettre devant lui avec un tas de plante dans la gueule. Elle déposa son butin à côté du blessé et commença son cataplasme. Aska baissa la tête avec tristesse, comment pouvait-elle être une bonne reine si elle envoyait ses guerriers à une mort certaine ? C'était clair dans son esprit à présent, il fallait se rendre à l'évidence : elle avait besoin d'un successeur digne de ce nom. Et elle savait où le trouver.

     

    Chapitre suivant ▶ 


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Mars à 10:12

    Hé bien... D'essais en essais, tu t'améliores. Cette fois peut-être on aura toutes les péripéties de cette aventure !

      • Mercredi 25 Mars à 11:04

        Je suis bien déterminée à la finir cette fois :)

        Et j'ai essayé d'avoir un style moins... lourd ? et long à lire. ^^

      • Mercredi 25 Mars à 11:16

        C'est clairement mieux !

      • Mercredi 25 Mars à 11:33

        En tout cas merci d'avoir commenter et donner ton avis, ça me fais plaisir :)

      • Mercredi 25 Mars à 11:36

        Je ne commenterais peut-être pas tous les chapitres si il n'y a rien de neuf à dire, mais sache au moins que je compte bien tous les lire !

      • Mercredi 25 Mars à 12:07

        Oui je comprends tout à fait !

    2
    Lundi 30 Mars à 09:23

    waouh elle est super bien ta série 

    c'est vraiment impressionnant comment tu décris, ça rend le suspens encore plus palpitant

    Vraiment Bravo !!!!!

      • Lundi 30 Mars à 17:40

        Merci !!! (J'ai l'impression de te répéter ça tout le temps x3) C'est tellement gentil tout les compliments que tu me fais ;-;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :